Marie-Anne Dachy, Claveciniste
 
Accueilaccueil.html
jean-luc_wolfs.html
video.html

    C’est dans la classe de Charles Koenig, au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, que Marie-Anne Dachy obtient un Premier Prix de clavecin avec distinction et un Diplôme Supérieur. Elle obtient également un Premier Prix de musique de chambre dans la classe de Guy Van Waas au Conservatoire Royal de Mons.

  
Elle participe à plusieurs Master Classes, entre autres sous la direction de Bob van Asperen et Davitt Moroney.   Elle avait d’ailleurs décidé de se consacrer au clavecin après avoir étudié le piano dans la classe de Robert Leuridan et participé sous sa direction aux stages de piano - forte au château de Deulin.

Professeur de clavecin à l’IMEP pendant huit ans, elle donne également le cours de clavecin et de basse continue aux académies de Jodoigne, Waterloo et Auvelais ainsi qu’à l’Académie Internationale d‘Eté de Wallonie. Elle est aussi chargée du cours de méthodologie du clavecin au Conservatoire Royal de Bruxelles. Pour faire découvrir le clavecin et la musique ancienne, elle n'hésite pas à travailler et donner des concerts avec des ensembles de jeunes.

    Son goût pour la littérature l’amène à donner de nombreux concerts où textes et musiques dialoguent avec des comédiens comme Bruno Georis ou Daniel Nicodème. Au sein de l’ensemble La Cetra d’Orfeo, elle a participé à un spectacle pour enfants autour de la musique baroque.

       Elle est titulaire de l’orgue historique de Longueville (17e siècle) et se passionne pour le clavicorde..

    Grâce à la complicité de son mari, Jean-Luc Wolfs-Dachy, facteur de clavecin, elle participe à la recherche du son propre à chaque instrument et peut ainsi toucher les clavecins dans toute la richesse de leur diversité. La décoration de tables d’harmonie selon des modèles d’époque complète son approche de la sensibilité baroque.

      Marie-Anne Dachy se produit régulièrement en concert, comme soliste, en musique de chambre, avec l’Ensemble Conversations qu’elle a fondé avec Pascale Oppliger, traverso (Sonates, Cantates et Concertos de J.S. Bach et ses fils, Divertimentos de J. Haydn, Cantates et Motets de Haendel, Vivaldi,...), et différents ensembles de musique ancienne (Messe en Si mineur de J.S. Bach, Passion selon Saint Jean, Jephte de Carissimi, Didon et Enée, King Arthur de Purcell,...), Lieder de Haydn et Mozart avec Caroline Weynants
ou Elise Gäbele...

  Elle a collaboré avec l’Orchestre Philarmonique de Liège et Louis Langrée (la Création de Haydn,...) et joue régulièrement avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

  Avec son fils Julien Wolfs, elle forme l’ensemble For two to play qui se consacre au clavecin ou au clavicorde à quatre mains et dont un CD est sorti chez Ligia Digital.

      Elle a enregistré pour le label Arsis le disque « Imitar le parole », lui aussi très bien accueilli dans les milieux musicaux (presse, médiathèque, radio,....).